Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/08/2007

Plus le trajet est long, mieux je me sens...

Plus_le_trajet_1.JPG

Il y a cinq ans, j'ai été victime d'un grave accident de voiture dont je suis presque miraculeusement sorti indemne. Le genre d'accidents fortuits à vous donner froid dans le dos... avant que ça vous arrive. Un vendredi soir, alors que j'étais sur l'autoroute de la mer, j'ai doublé un camion puis me suis rabattu sur la bande de droite, pour me trouver nez à nez avec un rouleau de tapis plein industriel, de couleur rouge s'il vous plaît! Malgré un coup de volant, je n'ai pu l'éviter, je suis parti en tête à queue à 110km/h, me suis fait emboutir l'arrière de la voiture sans rien ressentir, ai percuté deux fois la berme centrale et me suis immobilisé en plein milieu de l'autoroute dans un silence olympien. Malgré des témoignages unanimement en ma faveur, l'accident a été porté entièrement en ma charge puisqu'on n'a jamais retrouvé le propriétaire du tapis. Du coup, je déteste les moquettes...

Et du coup, je me suis retrouvé du jour au lendemain sans voiture, sans vraiment les moyens ni l'envie d'en racheter une. Les bus, les trams et les trains - de vieux amis d'enfance - ont recommencé à me transporter de gauche à droite dans un pays où, quoi qu'on en dise, la voiture n'est pas essentielle. Et pour tout vous dire, plus le trajet est long, mieux je me porte...

Plus_le_trajet_2.JPG

22:45 Publié dans caténerfs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voiture, train

Commentaires

Permets-moi de sourire parce que l'article est écrit avec une ironie non dissimulée. L'humour noir nous sauve parfois de dramatisations.
Quand on possède une voiture, on a bien l'impression de ne plus pouvoir s'en passer. Résultat : il est vrai que l'on passe à côté de ces vieux chemins de fer. On passe par où tout le monde va.
Merci de nous montrer ce que la société moderne laisse derrière elle, ses gares fatiguées !

Écrit par : Cindi | 09/08/2007

Dans le style ironique je dirais même que ce pauvre conducteur te précédent ayant peut-être flashé sur toi, quoi de plus normal sur l'autoroute de la mer, a voulu t'offrir une arrivée à la côte digne des stars en te tirant un tapis rouge.
On a quelquefois des fans qui veulent rester dans l'anonymat. Il t'a permi de réaliser ta passion et de ne pas fumer la moquette.

Écrit par : David | 09/08/2007

Les commentaires sont fermés.