Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/08/2007

Expression d'un jour, expression de toujours?

Certains graffitis rencontrés 936b92a8f184ea4010acdd5c4f0743d8.jpgau gré des voyages laissent une griffe dans la mémoire. Ce visage abstrait qui vous voit passer tous les matins ne cache-t-il pas une âme? Une âme propre ou celle de son auteur dont l'art, car c'est bien d'art qu'il s'agit, reste incompris? Et s'il était incompris parce que chacune de ses oeuvres, tout en étant unique, appartient en fin de compte au public? Des artistes sans noms et sans visages, dont la seule prétention est de mettre un peu de couleur là où le gris du béton nous rappelle la routine des matins qui passent...


c000e0213a2c2f76f0b0fd8337343d27.jpgPour en finir avec les murs et la peinture, j'ai eu le regard attiré et les pensées détournées, lors d'un récent trajet entre Rotterdam et Amsterdam, par une succession impressionnante de muraux le long de la voie. De belles signatures graphiques, alignées les unes après les autres sur plusieurs kilomètres. Certaines bien fraîches, d'autres beaucoup plus anciennes, presque effacées à vrai dire et qui ne tarderont pas à être recouvertes par de nouvelles bien fraîches. Et je me demandais ce qui traversait l'esprit d'un tagueur repenti ou au contraire invétéré, prenant le train et voyant, huit ans après, une de ses oeuvres peut-être oubliée parce que moins réussie. Se dit-il simplement, en souriant légèrement, "Kilroy was here"? 

(ici en haut à droite, un mural tel que photographié au point d'arrêt Moensberg le 8 avril 2005 - est-il toujours là?)

23:10 Publié dans railleries | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : SNCB, tags

Commentaires

Pour commenter les deux articles en une fois, les graffitis se reflètent dans mes yeux comme un Art, oui, qui peut être beau ou terriblement moche. Tout dépend du talent de cette âme et de son but. Certains 'polluent' les murs de signatures débiles, ça, je trouve que c'est un manque de respect pour la société. Mais je vois certaines 'oeuvres' murales, où l'on sent que l'âme a mis du coeur, le sien, à défaut peut-être d'avoir pu le mettre chez lui sur un tableau; Qu'en savons nous ?
Ceci dit, je pense que les taggeurs sont par définiton ceux qui aiment créer sur les murs et donc publiques. Et que dire des couches de tags sur les autres tags...là manque de civilité et de respect entre tagueurs.

Écrit par : aidutemps | 17/08/2007

Graffiti géant à Bruxelles


http://www.zoomin.tv/videoplayer/index.cfm?id=260096&mode=normal&quality=2&pid=dhnet

Écrit par : etoile d'été | 20/08/2007

Les commentaires sont fermés.