Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/08/2007

Gares et points d'arrêt

d929bbd34f80ac6a67ceaa53d1f39ea4.jpgGare, n.f. - Ensemble des bâtiments et installations établis aux stations des lignes de chemin de fer pour l'embarquement et le débarquement des voyageurs et des marchandises.

Telle est la définition du dictionnaire et, sans doute, ce que la majorité de nous concevons lorsqu'on entend parler d'une gare. Il est bien question de bâtiments et installations, et donc, si je peux me permettre l'expression, d'une certaine "animation architecturale" d'une station de chemin de fer. Il en découle qu'un point d'arrêt est une station sans bâtiment et/ou installation particulière. Le devoir de rentabilité des sociétés ferroviaires à l'heure actuelle met à mal cette distinction et la définition même d'une gare. N'est plus nécessairement gare tout bâtiment ferroviaire bordé de quais...

 (en photo, le site de la gare de Jemelle, prise le 18 mai 2007)


Pour la SNCB, une gare est devenue un bâtiment où l'on vend des billets et abonnements de train. Pour peu que, sur décision économique, les guichets aient été définitivement fermés, la gare se transforme en un point d'arrêt. Le bâtiment subsiste, mais il est vide. Plus de chemises bleues derrière la vitre, plus de képis en transit, plus de gamines balançant les jambes bruyamment sur les pieds des vieux bancs en bois, plus de jeunes aux mines patibulaires ayant 55 minutes à attendre avant le train suivant, plus de canettes retombant lourdement dans le bas de l'automate... Vous croyez que c'est tout? Ben non, parfois c'est aussi la fin des annonces au micro et donc la prolifération des râleuses et râleurs à la voie 1 le matin. La fin aussi d'une présence humaine certes souvent silencieuse, mais pourtant tellement rassurante pour les personnes les plus faibles. Le début de l'insécurité et la multiplication des incivilités. Je continue?

Vous voulez des exemples? Demandez aux habitants d'Erquelinnes, de Thuin, de Manage ou de Courcelles, toutes quatre en Hainaut et pour ne citer que ces quatre là, ce que sont devenus les abords des gares, sans parler des installations ferroviaires elles-mêmes depuis la fermeture des guichets. A Manage, certes, du personnel des chemins de fer travaille toujours. A Trois-Ponts, beaucoup plus à l'Est, les voyageurs sont accueillis les matins par du personnel SNCB même si le guichet a été fermé. Dans l'esprit des voyageurs résignés, gare est devenue synonyme de guichet. Quand il n'y a personne au guichet, vous êtes à un point d'arrêt. Un jour sans doute, quand vous et votre voisin sur le quai aurez cessé d'être rentables aux yeux de la SNCB, vous serez à l'arrêt tout court. Le train ne s'arrêtera plus...98b27a5f3fa17da93a77fd9a39670a40.jpg

(en photo, une première vue de la gare de Thuin, prise le 30 juin 2007, deux ans après la fermeture des guichets)

Commentaires

Ces Batiments dont je trouve l'architecture magnifique pour certains pourraient être rénovés et transformés en logements à loyers modérés...ils trouveraient locataires très vite.

Écrit par : David | 22/08/2007

Les commentaires sont fermés.