Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/11/2008

J'étais à Pry

On garde souvent des événements d'une vie un souvenir sensoriel exalté. On se souvient du lieu précis où l'on était lorsqu'on nous a annoncé la naissance d'un enfant ou le décès d'un proche. On garde en soi pour toujours l'image de la première coupe de champagne à son mariage. On n'oublie jamais le parfum d'un coucher de soleil dans les bois lorsqu'on y a fait l'amour pour la première fois. Pry1.JPG

Je vous ai parlé il y a peu de mon emménagement à Lobbes. Si l'acte de vente avait été signé à la mi-juin, nous avons dû attendre le 26 août avant de prendre possession des clés de la maison. Mais cette date est restée aléatoire jusqu'au matin même et ce coup de téléphone libératoire, alors que je photographiais le point d'arrêt de Pry, sur la ligne 132 (Charleroi-Couvin, non électrifiée). A première vue, il n'y a pas grand chose à en dire. Pas de gare. Deux longs quais déserts, parmi les moins fréquentés du royaume. Un abri. Un passage à niveau que ne franchissent que de rares voitures souillées par la boue des champs avoisinants.

Et pourtant! Le coup de fil tant attendu aura fait que je me souviendrai longtemps du silence apaisant de Pry. Du sillon rigoureusement droit laissé par les deux voies. Des vieilles fermes et du petit pont Pry2.JPGde pierre non loin. Du ciel incertain et de la rosée qui tarde à sécher.

Quand j'ai raccroché, un énorme sourire aux lèvres, je me suis agenouillé, heureux. J'étais à Pry et Pry était à moi.

22:42 Publié dans gares des champs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pry, sncb, gare

Les commentaires sont fermés.