Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/11/2010

Fenêtre sur Cour

Cour-sur-Heure1.JPG
Cour-sur-Heure2.JPGSur la ligne 132 (Charleroi-Mariembourg), la gare de Cour-sur-Heure court après l'éternité. Etrange ambition de la pierre, qui n'a cure des chiffres ou de la raison. Car Cour est une gare de village, en zone rurale, où pierres et terres font encore la fierté des habitants. Revenez dans cent ans: elle se tiendra toujours, même sans rails, en puisant, dans l'Eau d'Heure qui coule, son aura.

Ceci n'est qu'une fenêtre sur Cour, pas un panorama. Il faut y vivre pour prétendre à plus, et la voir, à toute heure, sous des éclairages différents. Le passant étranger, passager du temps, n'y verra qu'une seule image, un instantané trompeur sous le soleil ou sous le vent. Le chasseur d'images, qui croyait prendre, est pris. Chaque cliché est à refaire, hier comme demain.

Cour-sur-Heure3.JPG
Ceci n'est qu'une fenêtre sur Cour, une lucarne sur un présent si ténu. Insaisissable bâtisse, cette gare de Cour a la pierre qui change, au fil de l'Heure, tel un caméléon. Telle est l'oeuvre des sarments, tantôt verts, tantôt rouges, qui l'habillent et lui font chanter l'air des saisons, qui grimpent et se tortillent au rythme des lendemains. La gare de Cour a la pierre qui file à travers le temps.

Cour-sur-Heure4.JPGSur la ligne 132, les gares de Cour-sur-Heure, de Walcourt et de Mariembourg sont uniques et dignes de l'éternité. Parce qu'elle prend moins de place, Cour cèdera moins vite face aux programmes aveugles de l'homme. Parce qu'elle vit parmi les vivaces, Cour pâtira moins vite de l'étranglement. Revenez dans cent ans et dites-moi si la nature a gardé ses droits.

Il faudrait la classer, vite, avant que la bête n'écrase ce qu'elle a semé. Etrange ambition de l'homme, qui passe sa vie à reconstruire. Car Cour est un édifice précieux, un souvenir d'époque auquel on ne devrait toucher sans doigté. Il faudrait le classer, vite, avant que les machines n'en aient raison. Habitants, tenez bon! Et puisez abondamment, dans l'Eau d'Heure qui coule et les tiges qui grimpent, la force de résister.

Ceci n'était qu'une fenêtre sur Cour, une lucarne, un tout petit oculus sur un lieu étonnant...

Cour-sur-Heure5.JPG

[Illustrations - Cinq vues de la gare de Cour-sur-Heure, sur la ligne 132 (Charleroi-Mariembourg). Les deux premières photos ont été prises le 25 septembre 2009, les deux suivantes le 24 juillet 2010 et la dernière le 6 novembre 2010.]

Commentaires

Bonjour, un très bel article sur un lieu certainement rempli d'histoire. Par contre, si l' envie vous prennais de venir découvrir cette gare, vous serez étonnés de constater qu'un jeune couple est tombé amoureux de ces pierres et c'est donné un but. Suivre votre conseil se battre pour faire revivre ces vieux murs. En effet, la gare de cour sur heure est devenue un restaurant. Ce superbe endroit ne sera donc jamais démolis, une gare de sauvée, venez leur rendre visite ils se feront un plaisir de vous acceuillir et sa leur permettra également de vous faire découvrir leur cuisine d'antan réalisée avec amour et passion. Le nom de leur établissement "La Gare de Cour" tout simplement.

Écrit par : Stiernon | 27/09/2011

Cadre intégrant modernité et authenticité, une cuisine savoureuse, de bons plats " fait maison" des assiettes gourmandes.
Le midi, un plat du jour copieux, suivi d'un café pour un prix plus que raisonnable.
Un accueil chaleureux.

LA GARE DE COUR VAUX LE DÉTOUR!

QU' UNE ENVIE....Y RETOURNER

Écrit par : De sutter | 21/10/2011

Cadre intégrant modernité et authenticité, une cuisine savoureuse, de bons plats " fait maison" des assiettes gourmandes.
Le midi, un plat du jour copieux, suivi d'un café pour un prix plus que raisonnable.
Un accueil chaleureux.

LA GARE DE COUR VAUX LE DÉTOUR!

QU' UNE ENVIE....Y RETOURNER

Écrit par : De sutter | 21/10/2011

Les commentaires sont fermés.