Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/09/2012

Des adieux ratés à Jeumont

sncb,gare,ligne 130a,trampoline,jeumont,suppression,avarie

sncb,gare,ligne 130a,trampoline,jeumont,suppression,avarieLa SNCB a décidé de supprimer, dès ce 10 septembre, tout trafic voyageurs entre Erquelinnes et Jeumont (F). Jusqu'ici, sept trains quotidiens franchissaient du lundi au vendredi la frontière dans chaque sens. La localité française n'était pas desservie le week-end. Les trajets sur la ligne 130a (Charleroi-Erquelinnes) étant assurés essentiellement par des automotrices classiques, l'incursion en France imposait l'usage de celles numérotées de 766 à 771, les seules encore équipées de la radio analogique.

Le tout dernier parcours vers Jeumont devait donc être le train 4768 de ce vendredi 7 septembre, avec départ de Charleroi-Sud à 18h12. Assez étonnamment (ou pas, selon certains...), l'employé au guichet à qui j'ai acheté l'onéreux billet Trampoline requis, ignorait la suppression des services vers Jeumont. Sans détours, notre conversation a porté sur l'avenir du groupe SNCB et des circulations ferroviaires dans la région.

sncb,gare,ligne 130a,trampoline,jeumont,suppression,avarie

Après avoir été découplée de la 770, l'automotrice 766 se présentait comme celle qui aurait l'honneur d'assurer ce trajet symbolique. Sur le quai, j'ai rigolé avec le conducteur et l'accompagnateur, notamment du fait que le train n'était pas décoré pour la circonstance, que ce petit événement n'attirait pas grand-monde, si ce n'est un Flamand qui attendait déjà à Jeumont.

sncb,gare,ligne 130a,trampoline,jeumont,suppression,avarieRemplie de travailleurs et d'étudiants achevant leur semaine, la 766 s'est élancée pile à l'heure dans l'indifférence générale. A Marchienne-Zône, elle a connu un problème de surchauffe, assez vite réglé. A Hourpes, en revanche, la traction est restée en rade pendant vingt minutes. Si l'automotrice a tout de même fini par redémarrer, mais à grand peine, elle a abandonné tout espoir de rallier Jeumont.

La 766 et ses voyageurs fâchés ont été reçus voie 3 à Lobbes, comble de l'infâmie, sans pouvoir aller plus loin. Après ce rendez-vous manqué avec l'histoire, elle est repartie assez penaudement vers Charleroi-Sud en service commercial (!), en assurant le train 4789, à savoir celui-là même qu'elle aurait dû assurer au départ de Jeumont. Dans son état, il y a fort à parier qu'elle a mis bien plus que les vingt minutes ordinaires pour rentrer à Charleroi, où l'attendait sans doute une révision. L'histoire retiendra donc que le tout dernier train pour Jeumont fut le 4767, parti de Charleroi à 17h14 avec l'automotrice 768...

sncb,gare,ligne 130a,trampoline,jeumont,suppression,avarie

Commentaires

Une honte de plus que cette suppression de ligne !

Alors que des lobbys se mettent en place pour améliorer la communication de Charleroi à Maubeuge, on supprime LE lien historique (ainsi que la voie fluviale...)

De plus, il était facile de prévoir la faible fréquentation. Huit Euros pour deux kilomètres entre Erquelinnes à Jeumont en font une (si pas LA) liaison ferroviaire la plus chère d'Europe au kilomètre. C'était donc une mort avec intention de la donner.

Et dire qu'il y a n'y a pas si longtemps, c'était les grands convois internationnaux qui s'arrêtaient dans cette gare...

Écrit par : Olivier | 12/09/2012

Les commentaires sont fermés.