Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/07/2013

Je vais bien, j'irai bien

sncb,train,gare

Mes articles se sont espacés l'hiver dernier, et vous attendez peut-être que je parvienne à destination sur la ligne 109. Alors, tout d'abord, je vais bien. J'ai soigné certes quelques lassitudes et une entorse, mais je vais bien. Je fais l'une ou l'autre obsession, mais je vais mieux que le temps du printemps passé, trop froid, trop gris, trop humide depuis janvier.

sncb,train,gareQue ce juillet gorgé de soleil n'éclipse tout à fait les méfaits des mois derniers. Puisque l'astre ne brillait que par son absence, j'ai manqué d'un peu d'allant. Quand j'ai eu deux heures à moi, j'ai traîné entre Monceau et Marchienne, qui s'accordent mieux sous un ciel gris. J'ai réservé le ciel bleu à Froidchapelle, Robechies et Chimay, car elles le valent bien.

Je photographie puis j'écris, dans cet ordre-là. Sauf contre-ordre, mes histoires ne prennent forme qu'à la lumière de l'instant. Si le jour n'a pas d'éclat, si les rails sont ternes, ce sera peine perdue et il faudra revenir. Je crains donc les cumulonimbus quand ils se chevauchent car ils gâcheront le trop rare congé, la trop rare mission d'exploration.

sncb,train,gareLa vérité est que je ne pourrai jamais vous dire où j'irai. Il m'arrive de partir au grand hasard le matin, en hésitant entre cinq destinations opposées, et de ne décider qu'à la dernière minute possible, au guichet, quand il faut déclarer la cible. Je voulais voir Kappellen, j'ai photographié Chastre. Je voudrai marcher à Moustier, je m'en irai à Sinaai, Ciney ou Chênée.

Et maintenant le soleil. C'est bien, pour le moral de tous. C'est bien pour les gares surtout, pour mon moral à moi, que soient revenus ses rayons. C'est pour le bien public, pour que brille quand même l'espoir d'une belle saison, faite de petits voyages et de petites missions, entre prés fleuris et clochers guéris. Encore une fois: je vais bien, j'irai bien.

 

sncb,train,gare

[ILLUSTRATIONS - ::de haut en bas:: Affiches jaunes en gare de Namur, photographiées le 26 janvier 2013 : Ne vous inquiétez pas; nous terminerons le parcours de la ligne 109 en passant par l'ancienne gare de Froidchapelle, ici figée le 6 mars 2013 : Par contre, quand nous reviendrons à Mons, nous ne verrons plus sa gare, immortalisée ici le 24 mars 2013, son tout dernier jour d'ouverture, puisqu'elle a été démolie depuis. : Où nous mèneront encore les rails? Savez-vous où mènent ceux-ci? Vous le découvrirez bientôt...]

13/07/2013

Petite euphorie à La Rochelle [F]

sncf,la rochelle,gare,train

sncf,la rochelle,gare,trainNouvelle mission éclair, nouveau congrès, nouvelles palabres sur les convergences dans l'action internationale des syndicats et des mutuelles. Dix-sept heures de train pour quarante heures à La Rochelle. Alors que le TGV quitte déjà Surgères, je me repasse le court-métrage de ce séjour bref mais ensoleillé, sans vrai tourisme, mais avec du bon travail et de belles retrouvailles.

Jean-Pierre, qui est rochelais, m'a montré la ville en voiture le lundi midi. Il y a le vieux port et ses tours, le Cours des Dames, des récits de corsaires et de sergents, beaucoup de choses à voir, apprendre et comprendre. Si vous n'avez jamais visité La Rochelle, je vous la conseille car moi j'y retournerai. Les marais poitevins ne sont pas loin, l'Ile de Ré encore moins.

sncf,la rochelle,gare,train

sncf,la rochelle,gare,trainLes Rochelais sont fiers de leur ville et ils aiment la montrer. L'incendie, le 28 juin dernier, de la mairie, de leur mairie, leur a crevé le coeur. Cet attachement au patrimoine explique en partie l'amour qu'ils éprouvent pour leur gare, un monumental bijou architectural. Au volant, Jean-Pierre l'a contournée pour moi et me l'a offerte à 360 degrés.

Au matin, avant de grimper dans le TGV, je me suis offert une heure en gare. C'est là que je me baigne. Objectif en main, j'ai pris les mesures de l'édifice, bâti entre 1910 et 1922. Le magazine 2013 de La Rochelle Tourisme la décrit comme "la dernière grande gare monumentale que les chemins de fer de l'Etat français font édifier". Le train se prend encore aujourd'hui sous une halle enchanteresse, rénovée en 2009.

A la quarantième heure de mon séjour à La Rochelle, j'ai photographié sa gare, les coquilles et crustacés ornant sa façade. J'ai aimé sa folie, née de sa démesure, celle d'une construction titanesque mais visionnaire pour une ville qui, en 1922, ne comptait que 30.000 habitants. En fait, cette dernière heure, c'était comme un amour de vacances, un moment léger, une petite euphorie...

sncf,la rochelle,gare,train

[ILLUSTRATIONS - La première est une carte postale achetée et les quatre autres sont des photos prises en gare de La Rochelle le 9 juillet 2013.]