Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2013

Infusion d'histoire à Bastogne-Sud

sncb,gare,train,bastogne-sud,ligne 163,ligne 164

sncb,gare,train,bastogne-sud,ligne 163,ligne 164Cela fait vingt ans qu'on ne vient plus en train à Bastogne-Sud. Les petits autorails qui reliaient autrefois la gare à celle de Libramont ont été remplacés par des bus à l'indice presque identique. S'ils ne vont guère plus vite que leurs ancêtres sur rails, les bus n'en sont pas moins ingrats. Avec un toupet incroyable, ils ne marquent l'arrêt devant la gare qu'après en avoir fait le tour, après l'avoir cernée, comme pour mieux la narguer.

Rien, toutefois, n'est perdu pour le train à Bastogne. La ville, la région et même le Grand-Duché voisin souhaitent le retour du chemin de fer en ces contrées. A la lumière des prévisions démographiques et des impératifs de mobilité, la réhabilitation des anciennes lignes 163 et 164 aurait tout son sens. Bastogne-Sud serait la charnière centrale d'une liaison interrégions entre Wiltz (L) et Libramont.

sncb,gare,train,bastogne-sud,ligne 163,ligne 164

sncb,gare,train,bastogne-sud,ligne 163,ligne 164Ne fut-ce que par son rôle lors des deux guerres, la gare de Bastogne-Sud mérite une reconnaissance émue de sa valeur patrimoniale. L'occupant allemand en avait fait une place forte dans l'acheminement des troupes et du matériel vers le front. C'était du temps où les lignes 163 et 163a permettaient de traverser la Belgique d'est en ouest, de Lommersweiler à Muno.

Par son histoire récente, infusée de surréalisme, la gare s'est inscrite davantage encore dans cette belgitude qui nous définit. Comment ne pas sourire, comment ne pas aimer viscéralement cette gare où, pendant onze ans, les chemins de fer ont maintenu le guichet ouvert, mais pas la circulation des trains? Radieuse sous le soleil d'été, elle s'admire en marchant lentement, à 360 degrés, avec respect et fierté.

Aujourd'hui, la gare abrite un étrange commerce. Il parait que le lait d'ânesse a des vertus curatives et cosmétiques indéniables. Il faudra que j'essaie le jour où je reviendrai à Bastogne-Sud pour m'assurer que l'édifice reste perfusé de bienveillance. J'espère seulement que ce jour-là, gavé de lait ou non, je pourrai m'asseoir sur le quai, un peu ému, le long des rails revenus.

sncb,gare,train,bastogne-sud,ligne 163,ligne 164

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Bastogne-Sud le 30 août 2013. On notera, tout en haut, la largeur de terrain derrière la gare: il devait y avoir ici un faisceau de voies appréciable! Ensuite, photo du bus 163a devant la gare de Libramont: c'est lui qui m'a emmené à Bastogne-Sud et m'y a repris. En regardant les trois dernières photos, on se dira que, malgré deux décennies sans trains, la gare de Bastogne-Sud a gardé sa splendeur; le temps n'est-il toutefois pas venu de lui rendre sa fonction première?]

 

08/09/2013

Extraits du carnet de bord

gare,train,sncb,luttre,florée

(Jeudi 1er août 2013) Peu avant la gare de Braine-l'Alleud, en venant de Nivelles, se trouve peint sur le béton, parmi les graffiti, à la droite du train, la stupéfiante déclaration "Peindre pour oublier nos vies de merde". Qui est l'auteur de ce si terrible aveu? Est-ce un appel à l'aide à grande échelle, dont sont témoins, inconscients, des milliers de voyageurs? L'anonyme auteur n'aurait-il pas mieux fait de crier sa douleur debout sur un casier, à Bruxelles-Central, avec un mégaphone?

gare,train,sncb,luttre,florée(Lundi 5 août 2013) Dans la mesure du possible, je voyage les yeux ouverts. Chaque mètre de voie importe, à gauche et à droite, car le paysage révèle, à l'observation, des indices sur l'emprise passée du grand chemin de fer. Avant d'explorer, il faut repérer puis choisir son jour et son heure en fonction de la lumière et du trafic. Je prends soin à ne déranger personne; c'est une règle essentielle. Le domaine public est moins public qu'on ne le croit.

(Mardi 6 août 2013) Ce matin encore, j'espère avoir la chance, une des dernières sans doute, de prendre en photo une loco de la série de 20. Quand elles aussi auront disparu, il en sera fini pour un temps des vieilles glorieuses. Quelle puissance! Quelle robustesse! Et surtout quelle prestance, Mesdames, vous qui louchez certes, mais dont les états de service vous honorent! Quelle jubilation sonore ne ressentirai-je bientôt plus jamais!

(Vendredi 9 août 2013) La gare de Luttre a reçu un nouveau toit. Il était temps et c'est une bonne nouvelle. A présent, on oeuvre sur la marquise. Mine de rien, le site a beaucoup changé ces dernières années. Fameusement même, mais pas fondamentalement. Même si des terrains ont été abandonnés, le faisceau reste gonflé. Même si des bâtiments ont été démolis, leur ombre demeure, comme pour nous rappeler un passé perdu.

gare,train,sncb,luttre,florée

gare,train,sncb,luttre,florée(Mercredi 14 août 2013) Le ciel mi-gris de ce matin m'inspire d'aller voir aux frontières du réseau. Voilà un projet pour ce blog. Mais c'est s'engager dans la durée à nouveau. J'ai déjà visité Athus et De Panne, Quévy et Visé. Gouvy aussi, Couvin itou. Mais il faudrait aller à Quiévrain, à Hergenrath, à Neerpelt et à Eeklo. J'y ai déjà pensé. Souvent même. Comment sont les gares là-bas? Ce matin, le ciel mi-gris m'inspire d'aller au bout des rails.

(Vendredi 16 août 2013) Ce 16 août est un jour de pont. J'ai peu dormi mais je pars travailler. Je croise un cousin déchiré qui part à Walibi avec sa petite bande. Pour les reste, les voyageurs sont peu nombreux. Il y a moins de trains et ceux qui roulent paraissent nonchalants. Peut-on dire d'une locomotive qu'elle évolue machinalement? Sur les ponts de ma vie, aujourd'hui, les trains auront moins d'allant.

gare,train,sncb,luttre,florée(Lundi 26 août 2013) C'est aujourd'hui qu'ont repris, sur le réseau, les horaires normaux. Finis, ou presque, les trains T et leurs lots de vacanciers. Mais c'est la rentrée des trains P et des cadences améliorées. Avec l'été qui s'achève, les travaux reprennent aussi, et parfois là où je le souhaite le moins. J'aime l'automne et ses branches mortes. Alors, voudra-t-on bien me laisser, un temps encore, parcourir ces faisceaux abandonnés, ces rails oubliés que j'aime tant?

(Vendredi 30 août 2013) Je pensais avoir tout dit sur Florée, avant que ne ferme ce point d'arrêt isolé. Voici pourtant un post-scriptum, car Florée n'a toujours pas fermé. Cela aurait dû être fait en décembre 2011. Florée, village gaulois? J'y suis retourné et, comme d'habitude, je n'y ai vu personne. Merveilleux paradoxe! Pour accéder aux quais certes, il faut grimper et se tenir. La Nationale 4 dans le viseur, je me fâche. Ne va-t-on pas vers une nouvelle défaite du rail face à la route? Je mitraille les abris pour me soulager. Florée forever!

gare,train,sncb,luttre,florée

Et puisqu'il en va ainsi, allons voir du côté de Bastogne-Sud...