Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2014

Florée forever

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiroLa sentence semble sans appel. "Pas de train trouvé pour cette destination à la date choisie." La destination, c'est Florée et le verdict me vient de la version ARI temporaire du nouveau plan de transport. Florée, ce petit point d'arrêt entre Namur et Ciney, entre Assesse et Natoye, au milieu de nulle part, en sursis depuis longtemps. Florée, où les habitants se sont battus contre le cynisme des logiques rentables. En vain, donc?

J'y suis retourné encore, par devoir de mémoire, le 14 août dernier. Pour la première fois, j'y ai croisé un autre voyageur. J'ai aussi pu goûter aux nuages et même à une grosse averse. Les quais, que j'avais toujours connu secs, m'ont collé aux pompes dès la première heure. Pour la dernière fois sans doute, j'ai attendu, objectif en main, le passage tonitruant du Bruxelles-Luxembourg.

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiroMais à Florée, ce jeudi-là, les seuls rapides étaient ceux qui remontaient vers Bruxelles. Le symbole ne m'a pas échappé; après tout, ce sont bien les décideurs de la capitale qui gouvernent sur les quais du Royaume. Les Desiro ont remplacé les vieilles automotrices classiques qui cabotaient ici naguère: le destin est en marche et Florée sera bientôt renvoyée dans l'histoire.

Sous une lumière particulière, nouvelle mais cruelle, j'ai veillé à mon souvenir imagé du lieu. J'en parle parce que c'est plus important que l'actu people. En fermant Florée, la SNCB asseoit un peu plus encore la primauté froide des chiffres sur la valeur sociale. Nous vivons dans un monde étrange, résigné, amnésique à force, où même la beauté et la liberté devraient être utiles.

Tellement étrange que ce même copain ARI m'a dit, pour ce 14 août dernier, qu'il n'a "pas de train trouvé pour cette destination à la date choisie". J'étais pourtant bien à Florée, à grimper d'un quai à l'autre avec abandon! Même hétéroclites, les Desiro auront caressé ce lieu magique, lumineux mais surtout utile. Dans mon coeur, c'est sûr, je serai à Florée forever!

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Florée le 14 août 2014.] 

12/09/2014

Tout contre Poix

gare,train,sncb,ligne 162,poix-saint-hubert,poix st. hubert

gare,train,sncb,ligne 162,poix-saint-hubert,poix st. hubertIl n'y a qu'en été que je viens me poser tout contre Poix... Dans sa robe de pierres, elle respire. Elle soupire à peine sous l'orage grondant. Elle attend une heure meilleure et un train vers Libramont. Moi j'attends que la pluie passe et que le vent pousse les nuages. Cette année, je n'ai pas vu de couleuvre sur les quais. Je n'en ai pas peur; c'est juste qu'elles m'inquiètent.

Le vent a poussé les nuages. Un soleil incertain est sorti. Les trains sont revenus. La gare de Poix-Saint-Hubert a brillé. Ou pas vraiment, parce qu'à sa pierre ternie s'est collée une lueur sombre mais noble. Celle de la vieillesse, de la présence à travers les âges en ces terres éloignées et humides, loin de sièges mais près des trains. Son éclat réservé l'honore. Mais devrait-elle s'en contenter?gare,train,sncb,ligne 162,poix-saint-hubert,poix st. hubertgare,train,sncb,ligne 162,poix-saint-hubert,poix st. hubertTout contre moi, Poix soupire encore. Comme moi, elle pense que la notion de rentabilité est aujourd'hui viciée. Qu'on manque d'idées et de vision en haut-lieu pour faire vivre un patrimoine remarquable. Ces vieilles gares que nous aimons, ne pourrait-on y loger plus de services ou d'associatif? En nous forçant à guetter leur ruine, on nous renvoie cruellement à notre propre déclin. Inutile destin...

Le soleil s'est affirmé, levant une fine brume sur les quais. Du coup, la cadence des trains m'a semblé s'accroître. Entre deux passages, j'ai cru revoir un passé naïf mais festif, une année radieuse à Poix, une récolte légendaire dans le potager du chef de gare. J'ai frémi et même tremblé en mesurant l'effet du temps et l'oeuvre d'âmes cupides sur ce lieu charmant.

Fiévreux, je suis revenu tout contre Poix. Adossé à la gare, j'ai trouvé l'équilibre. Celui qui peut exister entre une gare morte mais qui espère et un homme bien vivant mais qui désespère. Le propre de tout contrepoids, sachez-le, est d'annuler les excès. C'est ce qu'a fait, tout contre moi, la gare de Poix, ce jour-là...

gare,train,sncb,ligne 162,poix-saint-hubert,poix st. hubert

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Poix-Saint-Hubert le 14 août 2014, sauf - évidemment - la dernière, datée du 3 août 2007, que j'ai retrouvée dans mes archives et qui montre, avec beaucoup de nostalgie, le passage d'un train international (en provenance de Bâle?) tracté par la 2021, une glorieuse ancêtre attendant probablement au nord d'Anvers son ferraillage prochain...]