Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2010

Test à Bruxelles-Ouest

Bruxelles-Ouest2.JPGVingt-neuf minutes à Bruxelles-Ouest le vendredi de l'Ascension à l'heure de pointe vespérale. Tel était le test, chrono en main, entre deux trains de banlieue. Vingt-neuf minutes, c'est peu, mais cela doit suffire pour mesurer l'activité l'activité d'une gare à vocation régionale. Au bout du test, en faisant le point, je suis resté perplexe et circonspect. Jugez donc.

La gare de Bruxelles-Ouest, au sens ferroviaire, ponctue à nouveau la ligne 28, connue comme contournement ouest de la Jonction Nord-Midi. Après un quart de siècle de fermeture au trafic voyageurs, la ligne connaît, depuis le 13 décembre 2009, une seconde jeunesse. Un édifice moderne chapeaute les voies, celles du train comme celles du métro. L'aménagement, l'équipement, l'esprit même du site sont ultra-contemporains.

Bruxelles-Ouest4.JPG

Bruxelles-Ouest5.JPGLa gare de Bruxelles-Ouest, en élargissant la perspective, focalise tout l'espoir d'un quartier, entre les Chaussées de Mons et de Ninove, qui souffre à la cadence des petites et grandes misères. Elle évoque un idéal de mobilité, où métros, trains, trams et bus ont formé un pact sacré. Elle incarne le mariage du rail et de la raison, où se croisent les gens d'ici et de là, et même de très loin.

Mais d'où qu'ils viennent, où qu'ils aillent, ils ne prennent pas le train, même vers Dendermonde. S'il en était autrement, je les aurais vu courir d'un quai à l'autre, du train au bus, du tram au train. Or, une demi-heure durant, il n'y eut ni course folle ni trot prudent, personne qui piaffe ou fasse les cent pas. Pas une âme, pas un chat, à l'heure de pointe, pour aller d'ici à là.

Quant à savoir pourquoi, ne cherchons pas trop. Les gens du coin, quand ils vont loin, prennent la voiture. Les gens des ministères, de l'Europe, des centres d'affaires prennent le train ailleurs. Avant d'augmenter l'offre de trains, il faudra stimuler la demande. Les cadences du futur RER et les nouvelles rames Desiro ML y parviendront-elles? Le pact sacré n'aura de sacré impact sans une solution durable aux problèmes institutionnels actuels.Bruxelles-Ouest3.JPG

Vingt-neuf minutes de solitude à Bruxelles-Ouest, tel est le résultat du test. Bien pour la photo, nettement moins pour l'avenir du rail. En fait, ce n'est peut-être qu'une question de temps, comme souvent. Un pari sur l'avenir, comme il en faut. Une ébauche, un commencement, un rodage un peu lent. Alors, vingt-neuf minutes de solitude avant vingt-neuf années d'abondance, ou vingt-neuf minutes de prélude à vingt-neuf années de décadence?

Bruxelles-Ouest1.JPG

[Illustrations - Photos du 14 mai 2010. A Bruxelles-Ouest, je n'ai vu personne monter ou descendre des trains entre 16h21 et 16h50, personne dans la salle des pas perdus, personne sur les quais. Personne!]