Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2014

Florée forever

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiroLa sentence semble sans appel. "Pas de train trouvé pour cette destination à la date choisie." La destination, c'est Florée et le verdict me vient de la version ARI temporaire du nouveau plan de transport. Florée, ce petit point d'arrêt entre Namur et Ciney, entre Assesse et Natoye, au milieu de nulle part, en sursis depuis longtemps. Florée, où les habitants se sont battus contre le cynisme des logiques rentables. En vain, donc?

J'y suis retourné encore, par devoir de mémoire, le 14 août dernier. Pour la première fois, j'y ai croisé un autre voyageur. J'ai aussi pu goûter aux nuages et même à une grosse averse. Les quais, que j'avais toujours connu secs, m'ont collé aux pompes dès la première heure. Pour la dernière fois sans doute, j'ai attendu, objectif en main, le passage tonitruant du Bruxelles-Luxembourg.

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiroMais à Florée, ce jeudi-là, les seuls rapides étaient ceux qui remontaient vers Bruxelles. Le symbole ne m'a pas échappé; après tout, ce sont bien les décideurs de la capitale qui gouvernent sur les quais du Royaume. Les Desiro ont remplacé les vieilles automotrices classiques qui cabotaient ici naguère: le destin est en marche et Florée sera bientôt renvoyée dans l'histoire.

Sous une lumière particulière, nouvelle mais cruelle, j'ai veillé à mon souvenir imagé du lieu. J'en parle parce que c'est plus important que l'actu people. En fermant Florée, la SNCB asseoit un peu plus encore la primauté froide des chiffres sur la valeur sociale. Nous vivons dans un monde étrange, résigné, amnésique à force, où même la beauté et la liberté devraient être utiles.

Tellement étrange que ce même copain ARI m'a dit, pour ce 14 août dernier, qu'il n'a "pas de train trouvé pour cette destination à la date choisie". J'étais pourtant bien à Florée, à grimper d'un quai à l'autre avec abandon! Même hétéroclites, les Desiro auront caressé ce lieu magique, lumineux mais surtout utile. Dans mon coeur, c'est sûr, je serai à Florée forever!

florée,sncb,ligne 162,gare,train,desiro

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Florée le 14 août 2014.] 

08/09/2013

Extraits du carnet de bord

gare,train,sncb,luttre,florée

(Jeudi 1er août 2013) Peu avant la gare de Braine-l'Alleud, en venant de Nivelles, se trouve peint sur le béton, parmi les graffiti, à la droite du train, la stupéfiante déclaration "Peindre pour oublier nos vies de merde". Qui est l'auteur de ce si terrible aveu? Est-ce un appel à l'aide à grande échelle, dont sont témoins, inconscients, des milliers de voyageurs? L'anonyme auteur n'aurait-il pas mieux fait de crier sa douleur debout sur un casier, à Bruxelles-Central, avec un mégaphone?

gare,train,sncb,luttre,florée(Lundi 5 août 2013) Dans la mesure du possible, je voyage les yeux ouverts. Chaque mètre de voie importe, à gauche et à droite, car le paysage révèle, à l'observation, des indices sur l'emprise passée du grand chemin de fer. Avant d'explorer, il faut repérer puis choisir son jour et son heure en fonction de la lumière et du trafic. Je prends soin à ne déranger personne; c'est une règle essentielle. Le domaine public est moins public qu'on ne le croit.

(Mardi 6 août 2013) Ce matin encore, j'espère avoir la chance, une des dernières sans doute, de prendre en photo une loco de la série de 20. Quand elles aussi auront disparu, il en sera fini pour un temps des vieilles glorieuses. Quelle puissance! Quelle robustesse! Et surtout quelle prestance, Mesdames, vous qui louchez certes, mais dont les états de service vous honorent! Quelle jubilation sonore ne ressentirai-je bientôt plus jamais!

(Vendredi 9 août 2013) La gare de Luttre a reçu un nouveau toit. Il était temps et c'est une bonne nouvelle. A présent, on oeuvre sur la marquise. Mine de rien, le site a beaucoup changé ces dernières années. Fameusement même, mais pas fondamentalement. Même si des terrains ont été abandonnés, le faisceau reste gonflé. Même si des bâtiments ont été démolis, leur ombre demeure, comme pour nous rappeler un passé perdu.

gare,train,sncb,luttre,florée

gare,train,sncb,luttre,florée(Mercredi 14 août 2013) Le ciel mi-gris de ce matin m'inspire d'aller voir aux frontières du réseau. Voilà un projet pour ce blog. Mais c'est s'engager dans la durée à nouveau. J'ai déjà visité Athus et De Panne, Quévy et Visé. Gouvy aussi, Couvin itou. Mais il faudrait aller à Quiévrain, à Hergenrath, à Neerpelt et à Eeklo. J'y ai déjà pensé. Souvent même. Comment sont les gares là-bas? Ce matin, le ciel mi-gris m'inspire d'aller au bout des rails.

(Vendredi 16 août 2013) Ce 16 août est un jour de pont. J'ai peu dormi mais je pars travailler. Je croise un cousin déchiré qui part à Walibi avec sa petite bande. Pour les reste, les voyageurs sont peu nombreux. Il y a moins de trains et ceux qui roulent paraissent nonchalants. Peut-on dire d'une locomotive qu'elle évolue machinalement? Sur les ponts de ma vie, aujourd'hui, les trains auront moins d'allant.

gare,train,sncb,luttre,florée(Lundi 26 août 2013) C'est aujourd'hui qu'ont repris, sur le réseau, les horaires normaux. Finis, ou presque, les trains T et leurs lots de vacanciers. Mais c'est la rentrée des trains P et des cadences améliorées. Avec l'été qui s'achève, les travaux reprennent aussi, et parfois là où je le souhaite le moins. J'aime l'automne et ses branches mortes. Alors, voudra-t-on bien me laisser, un temps encore, parcourir ces faisceaux abandonnés, ces rails oubliés que j'aime tant?

(Vendredi 30 août 2013) Je pensais avoir tout dit sur Florée, avant que ne ferme ce point d'arrêt isolé. Voici pourtant un post-scriptum, car Florée n'a toujours pas fermé. Cela aurait dû être fait en décembre 2011. Florée, village gaulois? J'y suis retourné et, comme d'habitude, je n'y ai vu personne. Merveilleux paradoxe! Pour accéder aux quais certes, il faut grimper et se tenir. La Nationale 4 dans le viseur, je me fâche. Ne va-t-on pas vers une nouvelle défaite du rail face à la route? Je mitraille les abris pour me soulager. Florée forever!

gare,train,sncb,luttre,florée

Et puisqu'il en va ainsi, allons voir du côté de Bastogne-Sud...

14/11/2011

Un air d'adieu à Zwankendamme

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbs

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbsLa décision de la SNCB de supprimer 170 trains par jour dès décembre 2012 nous le rappelle: l'heure est à l'austérité dans le monde ferroviaire belge. Nous voyageons dans des trains certes plus confortables qu'il y a une dizaine d'années, mais il y en aura moins sur le réseau. Une première salve avait été tirée en mai dernier, avec l'annonce de la fermeture, de quatre points d'arrêt dès décembre 2011: Antwerpen-Dam, Antwerpen-Oost, Florée et Zwankendamme.

Or, la réalité semble quelque peu différente. Si, dès le changement d'horaire du 11 décembre prochain, Antwerpen-Dam et Antwerpen-Oost ne seront pas (plus?) desservis, Florée et Zwankendamme restent inscrits à l'indicateur. Ce n'est sans doute qu'un sursis, sans soins palliatifs, avant un prochain sacrifice sur l'autel de la rentabilité.

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbs

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbsJ'ai filé vers le nord du pays pour voir Zwankendamme avant sa mort et tenter de comprendre. Le point d'arrêt est le dernier avant Zeebrugge-Dorp sur la ligne 51A, qui est une des nombreuses branches de la ligne 51 au départ de Brugge (Bruges). Les activités portuaires alimentent un trafic intense de marchandises. En trafic voyageurs, une vieille automotrice effectue chaque heure un aller-retour entre Brugge et Zeebrugge, une liaison L dont le terminus est Zeebrugge-Strand en été, Zeebrugge-Dorp le reste de l'année.

J'ai passé près d'une heure vingt sur les deux quais de Zwankendamme, à photographier tout ce qui bougeait et même ce qui n'a jamais bougé. L'automotrice est passée deux fois, une fois dans chaque sens. Une seule personne a embarqué, personne n'est descendu. Le plat pays avoisinnant est peu habité, partagé qu'il est entre les champs, les éoliennes, le zoning portuaire et la nationale qui, à cet endroit, est parallèle au chemin de fer.

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbsJ'ai entamé non une marche funèbre, mais une rhapsodie solennelle en cette fin de matinée. Pour mon bonheur, la lumière était bonne et cinq vieilles locomotives étaient garées sur le faisceau jouxtant le point d'arrêt, comme pour l'accompagner dans ses derniers jours. Sans doute comprennent-elles que les leurs sont comptés également, qu'une nouvelle page de l'histoire du rail est en train de se tourner.

Les convois de marchandises défilant, le passage à niveau a sonné souvent. En ouvrant bien les narines, j'ai senti l'air du large. Bientôt, il emportera au loin le souvenir des quelques voyageurs du coin et des petits trains qui les emmenaient au quotidien. Le passage à niveau a sonné souvent, avec une détermination un peu forcée. Il y avait comme un air d'adieu à Zwankendamme.

gare,train,zwankendamme,ligne 51a,sncb,florée,nmbs

 

19/09/2009

Florée, un point d'arrêt retiré

A l'heure même où on inaugure avec faste la nouvelle gare de Liège-Guillemins, je prends le contre-pied et vous emmène en ballade à cent lieues de là, en rase campagne. Aux milliards déboursés en Cité ardente, j'oppose ici la lente agonie d'un point d'arrêt retiré. En effet, le jour viendra bien tôt, où les trains ne s'arrêteront plus à Florée. Les chemins de fer y pensent, les députés en parlent. Et le combat pour sa survie risque d'être fort inégal.Florée1.JPG

Jugez donc. Florée, code postal 5334, est un village rural de quelque 400 âmes dans l'entité d'Assesse, à une dizaine de kilomètres de Ciney. Si vous le cherchez sur la carte, là, au sud de Namur, vous verrez qu'il représente en quelque sorte le nombril de la Belgique. Au détour d'un sentier champêtre, vous apercevrez l'église Sainte-Geneviève et sa tour du XIe siècle. La population a vieilli. Les jeunes sont partis, la maison communale aussi. Et ce n'est pas le train qui les ramènera!

La halte ferroviaire, charmante, surplombe les champs à plus de deux kilomètres du village. Les IC Bruxelles-Luxembourg pourfendent l'air, à la vitesse de l'éclair, entre ses deux quais serrés. Chaque heure, en semaine, une antique automotrice s'y arrête, un peu malgré elle. Personne ne monte, personne ne descend. Personne ne regarde ce train qui bientôt ne sera plus.

Personne ou presque. Ils sont une quinzaine tout au plus, dans un bon jour, à embarquer à Florée. Des Floréens mais aussi peut-être des gens de Maibelle et de Wagnée. Et quand un jour Florée on fermera, on leur dira que quinze c'est trop peu. Que ce n'est pas rentable. Qu'on n'a pas le choix. Qu'il faut aller plus vite. Qu'Assesse et Natoye, au fond, ce n'est pas si loin. Que vous verrez, vous vous habituerez. C'est ce qu'on a dit aux gens d'Hachy, d'Hogne et de Rulles il y a un quart de siècle.Florée2.JPG

La possible suppression du point d'arrêt a ému, en 2007, le Comité consultatif des usagers auprès du groupe SNCB. Pressentant l'implacable logique de rentabilité de la société nationale, il a remis un avis négatif sur la question, soulignant tout particulièrement le manque d'alternatives de mobilité pour les voyageurs de Florée. Un rare bus des TEC uniquement aux heures de pointe. Un relief inégal pour les piétons et cyclistes les plus âgés.

Mais depuis le Comité consultatif a été supprimé et personne ne s'en est ému. Seuls sur le quai, les quinze Floréens s'en inquiètent. Les gens restés au village, eux, pestent contre d'autres maux. Pensez donc! Les gens de la ville veulent planter des éoliennes dans leur jardin! Ils iront loin s'il le faut. Mais, en attendant, on ne pense plus au train. Et sans train ni jardin, plus personne à Florée ne viendra.

Voilà pourquoi, le 5 août dernier, je m'y suis arrêté. C'était bien moi le seizième ce jour-là, l'anomalie sur la courbe de rentabilité. Seul sur le quai sous un soleil de plomb, j'ai voulu consigner en mots et en images ce que les gens restés au village, à force, plus jamais ne verront. Ce devoir de mémoire ainsi fait, j'ai repris l'antique automotrice sous les yeux d'un contrôleur plutôt stupéfait.

Florée3.JPG