Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/07/2016

Le temps d'un orage à Hoeilaart

sncb,train,gare,hoeilaart,ligne 161

sncb,train,gare,hoeilaart,ligne 161Je suis descendu du train un autre jeudi de juin à Hoeilaart, où je ne viens jamais à dessein. Cette fois-ci, il y faisait une chaleur étouffante et de gros roulements de tonnerre annonçaient un autre orage. La pluie s’est mise à tomber, tiède mais déterminée. Alors que la dernière Desiro du convoi me dépassait, la foudre, sans crier gare, s’est abattue entre les deux voies, dans un grand craquement.

Je n’ai pas compris tout de suite. Ce n’est qu’en arrivant au sec, trempé, le cœur emballé, les doigts picotant, que j’ai accepté l’idée d’un accident tout juste évité. Parce que, non, l’éclair ne venait ni du panto, ni de la caténaire, c’est certain. Et parce que, oui, j’avais bien vu une touffe ou de vieux papiers griller, entre les rails, dans un nuage nerveux.

sncb,train,gare,hoeilaart,ligne 161

sncb,train,gare,hoeilaart,ligne 161Saisi, je me suis calmé à l’abri du déluge en tirant quelques images. Derrière la lentille, j’ai remarqué qu’à Hoeilaart, tout avait changé. Qu’il ne restait rien des deux vieux quais pâles et champêtres. Que les travaux d’il y a trois ans avaient abouti, ou presque. Qu’à peu de choses près, le RER pouvait arriver ici déjà. Qu’aucun cyclotouriste ne devrait musarder, ici comme ailleurs, de part et d’autres des voies !

Alors, quel était le sens de ce coup de foudre ? Je me suis demandé si c’était une annonce, un présage. Mais, non, les directs ont défilé encore, à toute allure, vers Ottignies et Namur, comme si de rien n’était. Je me suis demandé si c’était un avertissement, une menace d’un dieu distant, à l’égard de nos édiles si frileux en matière de chemins de fer. Mais non, mais oui, mais non...

Le temps d’un orage à Hoeilaart, j’ai pesté contre ce gâchis de mobilité, contre le sursis du RER, contre le saupoudrage des ressources. De grâce, Mesdames et Messieurs les politiques, un peu de nerf ! Finissons la besogne, achevons l’ouvrage. En attendant leur éclair de génie, je suis resté assis, dans l’abri déjà démoli, à regarder passer les trains, les doigts picotant…

sncb,train,gare,hoeilaart,ligne 161

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Hoeilaart le 23 juin 2016, sauf celle tout en haut qui a été prise le 18 juin 2013 alors que les travaux de modernisation du point d'arrêt battaient leur plein.]

23/09/2011

Le temps d'un billet cadeau

sncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,train

Il n'était pas très beau, le billet cadeau que j'avais reçu, comme tant d'autres abonnés lésés par les retards à répétition du printemps. Son air anodin devait-il pousser à n'en faire qu'un usage modéré, tel un présent qu'on offre parce qu'il le faut bien? Moi, en tout cas, j'avais décidé de l'utiliser à fond. Et donc j'ai voyagé onze heures durant dans onze trains différents, en première classe encore bien!

sncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,trainSésame en main, je suis d'abord parti à Jemappes afin d'inspecter sa gare monumentale, depuis trop longtemps fermée. Je l'ai trouvée plus belle de loin, là où pourtant ça sent les égoûts à plein nez, quarante-huit minutes durant, sous le regard un peu méfiant des pandores et des passants somnolants. Faudra donc que je revienne avec un meilleur équipement, un après-midi d'hiver, en me donnant plus de temps.

Pour l'étape suivante, j'ai rebroussé un peu avant de partir, en mode L, vers Grammont (Geraardsbergen) par la ligne 90 et ses gares évanouies. A destination m'attendait une gare verte, basse mais fière, sobre mais joyeuse, où chaque homme, chaque chose semblait avoir sa place, jusqu'au dernier autorail garé. Plutôt que faire le Mur, j'y ai flâné, autour et dedans, sans voir passer le temps.

sncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,train

De Grammont, il n'y a pas un quart d'heure de train jusqu'à Zottegem, une cité flandrienne proprette, bourgeoise, dynamique, située à la croisée des lignes 89 et 122. Je n'ai pu dompter sa vaste gare à l'ancienne, ni le contraste imposé par un bâtiment voyageurs plus récent rythmé par les répliques entre engins diesel et électriques. Les premières rencontres, ça se rate de temps en temps.

sncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,train

Pas dépité pour autant, j'ai repris mon chemin avec comme but avoué la gare de Burst. J'ai presté un service minimum dans cette station étrange et assoupie, cet été, par la suspension du trafic sur la ligne 82. Alors, je me suis promené par les ruelles et servitudes, entre champs et vergers, à regarder les pommes rougir sous un soleil rageur. Puis, soudain alarmé, j'ai cavalé pour atteindre le quai à temps.

sncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,trainsncb,gare,jemappe,geraardsbergen,grammont,zottegem,burst,gembloux,ligne 97,ligne 90,ligne 122,ligne 89,ligne 82,ligne 161,ligne 144,trainLa dernière cible du jour était Gembloux et sa nouvelle gare. En basculant par Bruxelles, en revenant vers le sud, j'ai tenté d'imaginer à quoi elle pourrait ressembler. Mais c'est la même, ou presque, que celle d'Ottignies. Tiendrait-on enfin notre nouveau Type Etat belge? J'ai photographié un peu, erré un peu plus, puis je me suis assis dans un autre train, car j'y avais fait mon temps.

Le retour m'offrait une ultime première: un parcours de la ligne 144 (Gembloux-Jemeppe s/Sambre), veinule ankylosée du réseau, quoiqu'utile au frêt. J'ai pu la voir en long et en large grâce à la signalisation en panne et le trot imposé par l'impératif SF 0,5. La correspondance à Tamines était déjà partie, mais j'avais prévu large. Tant et si bien que je suis rentré chez moi dans les temps.

Mon safari terminé, je me suis refait le film de la journée et du magnifique voyage à travers les faubourgs de mon pays. Chers amis voyageurs, chers amis de la SNCB, j'en suis presque à souhaiter de nouveaux retards, de nouveaux pointages foireux, de nouveaux rendez-vous manqués pour me faire offrir à nouveau cinq gares pour le prix d'aucune. Peut-être devrais-je simplement écrire aux chemins de fer et demander, à titre médical, un autre billet cadeau...

[De Charleroi à Lobbes, en 11 heures et 6 minutes, avec un billet cadeau ayant permis de prendre les 11 trains suivants: (1) IRk 3807 Charleroi-Sud 08:27-Jemappes 09:06, (2) IRk 3831 Jemappes 09:54 Mons 09:58, (3) L 4181 Mons 10:37 Ath 11:11, (4) IRd 3281 Ath 11:21 Geraardsbergen 11:44, (5) L 1883 Geraardsbergen 12:57 Zottegem 13:11, (6) CR 2264 Zottegem 14:07 Burst 14h19, (7) CR 2265 Burst 15h20 Bruxelles-Midi 15h58, (8) ICM 2416 Bruxelles-Midi 16h03 Gembloux 16h57, (9) P 8693 Gembloux 18:04 Tamines 18:31+15', (10) ICD 940 Tamines 18h50+7' Charleroi-Sud 19h00+9', et (11) L 4769 Charleroi-Sud 19h12+2' Lobbes 19h33.]

[ILLUSTRATIONS: De haut en bas, les gares de Jemappes, Geraardsbergen (Grammont), Zottegem, Burst et Gembloux photographiées le 17 août 2011.]

 

15/07/2007

Watermael

DSCN4417.JPG

Ce jour-là, on pouvait la visiter. S'y tenait une exposition intitulée "Une gare - un quartier: une histoire". Sans hésiter, j'ai franchi le seuil. En fermant les yeux, j'ai revu ces hommes à chapeau qui, jadis, attendaient le convoi pour se rendre au travail dans le coeur de la capitale. Au fond, cela n'a pas beaucoup changé de nos jours, sauf pour les chapeaux. Mais revenons à la gare, splendidement restaurée. Si l'exposition était avare de belles photos la montrant dans son habit d'autrefois, elle rappelait néanmoins le rôle qu'a joué le chemin de fer dans le développement du quartier. Maintenant que je la voyais de l'intérieur, il me fallait en saisir les contours extérieurs, de très près, de loin, de très loin. L'immortaliser. Sait-on jamais ce que nous réserve demain...

Watermael2.JPG Watermael3.JPG

[Illustrations - :en haut: L'affiche de l'exposition "Une gare - un quartier: une histoire". :en bas, à gauche et à droite: deux vues de la gare de Watermael, prises le 25 avril 2007.]