Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2015

Une gare de tranchée à Weerde

weerde,sncb,nmbs,gare,station,train,ligne 25,ligne 27,ligne 27b

weerde,sncb,nmbs,gare,station,train,ligne 25,ligne 27,ligne 27bOn trouve à Weerde, dans le Brabant flamand, une gare étrangement disposée, rare en son genre, dont on dira qu'elle est brutale et paisible à la fois. On ne l'aborde que prêt et paré aux déferlements, aux hordes insolentes de trains vifs et moins vifs qui passent et dépassent, parfois avec fracas, leurs compagnons d'armes. A bien y voir, pourtant, on la sent rompue aux manoeuvres, sereine dans le devoir.

Ces circulations à vitesses variable mènent les voyageurs de Bruxelles à Mechelen (Malines), ou l'inverse. Avant Weerde, en venant de la capitale, les lignes 25 et 27 jusqu'ici collées s'écartent, s'évasent sur leur remblai respectif, laissant entre elles une large tranchée dans laquelle on trouve, blottie comme à Eppegem, une vieiile gare jaunie. Une gare de tranchée, une vraie, une brave ayant survécu aux guerres et aux clans.

weerde,sncb,nmbs,gare,station,train,ligne 25,ligne 27,ligne 27b

weerde,sncb,nmbs,gare,station,train,ligne 25,ligne 27,ligne 27bEn semaine, les trains s'arrêtent voies 3 et 4, sur la ligne 27 donc. Le samedi et le dimanche, on embarque et débarque voies 1 et 2 sur la ligne 25. Prêt et paré qu'il faut être, vous disais-je... Il pourrait même un jour y avoir des voies 5 et 6 si on bardait de quais, comme cela a été envisagé, la ligne 27B qui déboîte vers Leuven (Louvain), juste avant le quai de la voie 4, derrière les arbres.

Pour le reste, on pourrait étudier l'ampleur exacte des tiraillements entre les communes de Weerde et de Zemst, depuis fusionnées sous cette dernière, lorsqu'il fallut, il y a un siècle et demi, donner à a gare son nom. Aujourd'hui, le tissu urbain s'est épaissi et les querelles de clochers se sont éteintes. Mais il y a bien dû y avoir des mayeurs agacés, des échevins remontés, prêts à en découdre pour l'identité ferroviaire.

De nos jours, la tranchée est occupée par l'automobile. On en compte des dizaines, parquées, silencieuses, attendant en contrebas des voies le retour de leurs propriétaires. Chez Mie van Bart, le restaurant à la douce thématique ferroviaire occupant l'ancienne gare, la seule rivalité qui subsiste est celle qui oppose, à distance, dans les assiettes, les tranches de boeuf aux tranches de saumon...

weerde,sncb,nmbs,gare,station,train,ligne 25,ligne 27,ligne 27b

[ILLUSTRATIONS - Photos prises en gare de Weerde le 30 juillet 2015.] 

20/07/2010

Courants d'air à Eppegem

Eppegem1.JPG

Eppegem2.JPGPour célébrer, à ma manière, mais sans lever de verre, le 175ème anniversaire du train en Belgique, je me suis rendu le long des rails entre Bruxelles et Malines, là où tout a commencé. S'il ne reste aucun vestigedes glorieux débuts, la vieille gare d'Eppegem nous replonge toutefois à une époque où le rail était roi, où on avait de l'air, avant la voiture, avant le stress, avant la culture de l'instantané.

A cet endroit, les lignes 25 et 27, bien parallèles, forment une véritable autoroute ferroviaire à quatre voies. Comme à Vilvoorde, la gare d'Eppegem est plantée en contrebas, tant et si bien qu'elle paraît par moments écrasée par les trains, étouffée par leurs sprints incessants. Comme elle balise mollement une longue ligne droite, elle a dû s'accommoder des percées euphoriques, des traversées décoiffantes des convois qui, à peu de choses près, préfèrent l'ignorer.

Eppegem3.JPGBâtie en 1904, la gare est devenue, il y a quelques années, une résidence privée. De nombreux travaux de rénovation restent à accomplir, mais le couple qui l'habite semble sous le charme et décidé à lui rendre grâce et aplomb. La brique de façade, savamment assemblée, forme comme une mosaïque dont le motif, en surlignant portes et fenêtres, appelle l'air et la lumière à entrer en gare. Pourquoi ne les fait-on plus si belles, de nos jours, les gares des champs?

Je remonte sur les quais, fasciné par l'intensité du trafic sur toute la largeur du faisceau. Ici, le trainspotters doivent se régaler! Trafic de voyageurs et trafic de frêt, express et tortillards, Thalys et TRAXX, la panoplie complète d'automotrices... On se croirait en mode exhibition. J'ai été repéré et les conducteurs me font des grands signes amicaux. On se croirait en mode courants d'air. Ai-je raté ma vocation? 

C'est donc en célébrant, à ma manière, l'anniversaire du train que j'ai découvert, à Eppegem, une gare séculaire, réveillée par les gens. Eppegem4.JPGUne gare née sous un courant d'art ancien mais encore bien dans le vent. Une gare née sous un courant d'air tiède qui balaie le temps, qui transpose et fait renaître le génie d'il y a cent ans. Pourquoi ne les fait-on plus si belles, de nos jours, les gares d'un instant? 

 Eppegem5.JPG[Illustrations: Photos prises le 13 juillet 2010. :tout en haut: Une petite place en pavés sépare la gare d'Eppegem de la bruyante Nationale 1. :en haut, à droite: la gare d'Eppegem est située dans la commune de Zemst, dans le Brabant flamand. :au centre: La porte qui donnait jadis accès à la salle des guichets est devenue la porte d'entrée d'un domicile privé. :en bas, à gauche: Dans cette vue "Intérieur de la gare", on peut mesurer la différence de niveau entre la gare d'Eppegem et les lignes 25 et 27 levées sur remblai. : tout en bas: La gare d'Eppegem vue de la voie 1.]