Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/10/2010

Mais je n'irais pas à Zwijndrecht

Zwijndrecht3.JPG

Zwijndrecht1.JPGJe voyage et j'écris sur les rails et dans les trains, selon l'humeur de l'heure, libre et libéré des coutumes et contraintes des lois et de la logique. J'erre au hasard des gares et des horaires, près de tout et loin de rien, près de vous et loin des miens. L'ordre n'a d'importance que pour qui manque d'audace et de confiance, d'amour et d'insouciance. Ainsi je vais, à soixante à l'heure, partout et ailleurs.

Si je manquais d'audace, je m'en tiendrais à l'essentiel. Je choisirais un cadre, ni trop grand ni trop large, dans lequel je peindrais, en vingt ou trente gares, l'histoire du bâti belge. J'irais de Leuze à Liège Guillemins, à rebour s'il le faut. Mais je n'irais pas à Zwijndrecht, station de l'ordinaire aux contours classiques, trop usée par l'ennui et la fuite des trains.Zwijndrecht2.JPG

Si je manquais de confiance, je m'en tiendrais à l'expérience. Je choisirais les villes où l'on m'accueillerait tel un ami, tel un allié sans jamais teneter l'ennemi ou l'inconnu. Je resterais à Lobbes ou à Nivelles, dont je décrirais la vie jour après jour. Mais je n'irais pas à Zwijndrecht, où l'on me regarderait avec méfiance, d'entre les rideaux, tel un chat noir.

Si je manquais d'amour, je m'en tiendrais à l'esthétisme. J'irais d'est en ouest, au-delà des méridiens, en quête des plus belles, sous un ciel serein. Je prendrais des allers simples d'Arlon à Binche, de Rivage à Grupont, en négligeant les autres. Je n'irais pas à Zwijndrecht, une gare à l'étouffée, cernée par les voitures et les camions et leurs gaz polluants.

Si je manquais d'insouciance, je m'en tiendrais à l'existence. J'irais dans chaque gare selon l'alphabet, de A à Z, d'Aalter à Zwijndrecht, où j'arriverais dix ans après. C'est là que se refermerait le livre pour de bon, puisque c'est l'ordre. Mais comme l'histoire commence seulement, je suis allé à Zwijndrecht, huit consonnes et deux voyelles, avant Habay, sans jamais voir Aalter.

Zwijndrecht4.JPG