Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/12/2008

Liotte, au confluent de l'Ourthe et de l'Amblève

Rivage3.JPG

Peu après la gare de Rivage, la voie se dédouble. A gauche, la ligne 42 propose un voyage dans un monde sauvage. A droite, la ligne 43 vous mènera à Marche sinon à Sy. La ville est loin, le bruit aussi. Sac sur le dos, remontons jusqu'à la rue de Rivage. Puis descendons par la droite. Trois cent pas plus bas s'érige déjà l'ancienne gare de Liotte, fière forteresse de l'Amblève. La rive n'est qu'à un faible jet de pierre. Mais avant d'admirer Liotte, passons le pont et, pour le sport, descendons les marches qui mènent à l'eau. On entend le courant plus qu'on ne le voit: la curiosité nous pousse à gauche. L'air est minéral. L'herbe brille, comme lissée par une rosée de midi. Les insectes paraissent tout en affaire. C'est que trente mètres plus loin se rejoignent l'Ourthe et l'Amblève. On y mettrait bien une fontaine pour fêter ça!

Cessons la rêverie et retournons à Liotte. Bienheureuses gens qui habitez la gare, ne voyez en moi qu'un voyeur en émoi! Vos regards méfiants m'effraient: le mien est langoureux. Votre demeure m'émeut, car les trains la caressent. Et si depuis 1924 plus jamais ils ne s'y arrêtent, soyons d'accord - c'est votre perte! Bienheureux soyez déjà, de les sentir glisser avec entrain!

Liotte.JPG